LA RESPIRATION PROFONDE ET COMPLÈTE : UN ATOUT PRÉCIEUX - Blogue École Initiatique Honorabilis Terra - École Initiatique Honorabilis Terra

Aller au contenu

LA RESPIRATION PROFONDE ET COMPLÈTE : UN ATOUT PRÉCIEUX

École Initiatique Honorabilis Terra
Publié par dans Exercices ·
Tags: soufflerespiration

Le souffle est la vie; il est le pont qui relie le corps à l’âme. À la naissance, la première chose que nous faisons, c’est d’inspirer. À notre décès, le dernier geste que nous posons est l’expiration. Donc, notre vie commence et se termine par le souffle.
 
Cette respiration, si essentielle à toute manifestation de vie, permet non seulement de nourrir toutes les cellules de notre corps, mais elle masse aussi toutes les glandes endocrines ainsi que les organes d'élimination, influence notre appétit et crée l'ascension de l'air au cerveau par la circulation. Nous voyons donc la relation existant entre le souffle et la santé.

Toutefois, il est courant, pour bon nombre de personnes, d’avoir une respiration superficielle et restreinte. Nous limitons ainsi tout le potentiel que nous pouvons retirer d’une bonne respiration. En plus des bienfaits qu’elle nous procure sur le plan physique, celle-ci stimule nos capacités mentales, notre volonté ainsi que notre croissance spirituelle : elle accroît la présence et la conscience de soi, et de ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur et au-delà de soi. Elle joue un rôle important dans notre façon de penser, d’agir, de ressentir et de vivre notre vie.

« Une respiration courte, incomplète, maintient une contraction intérieure, une sorte de rétrécissement qui bloque les sensations et les émotions et induit le mental à garder le contrôle. Mal respirer, c’est rester divisé entre penser et sentir. En respirant profondément et consciemment, on passe de la tête au corps, de ce que l’on pense à ce que l’on sent », explique Raöul Duguay.

La plupart du temps, nous ne faisons pas une respiration profonde complète, car nous inspirons et expirons au niveau du thorax seulement. Il faut donc réapprendre à bien respirer.

Les avantages d’une bonne respiration
- Vivifie l’organisme;
- Purifie le sang;
- Stimule le métabolisme et les fonctions cérébrales;
- Améliore la digestion et le sommeil;
- Régularise la pression artérielle et le pH corporel;
- Nettoie les poumons;
- Calme le système nerveux;
- Réduit ou élimine le stress;
- Aide à avoir une activité régulière des intestins;
- Développe le diaphragme;
- Fortifie la musculature abdominale;
- Augmente la production d’endorphines;
- Équilibre les courants positifs et négatifs;
- Exerce un massage naturel du chakra de la gorge (centre de la communication);
- Favorise l’élasticité de la cage thoracique;
- Apporte la paix intérieure;
- Induit le retour vers soi;
- Permet une meilleure connexion entre le corps, l’âme et l’esprit.

Qu’est-ce que la respiration profonde complète?
La respiration profonde complète est un enchainement ininterrompue de trois types de respiration : la respiration abdominale ou diaphragmatique (phase inférieure), la respiration intercostale ou thoracique (phase médiane) et la respiration claviculaire ou respiration haute (phase supérieure).

Procédure
- Placez une main sur votre ventre et une autre sur votre thorax.
- Inspirez lentement par le nez en commençant à gonfler l'abdomen, c'est-à-dire en faisant pénétrer l'air extérieur dans votre ventre (respiration abdominale). Vous le sentirez gonfler à l'aide de votre main.
- Puis, faites pénétrer l'air au thorax (respiration intercostale). Sentez votre main sur votre thorax se soulever.
- Et enfin, faites pénétrer l'air au niveau du thorax supérieur ou claviculaire (respiration claviculaire). Ressentez le haut de votre poitrine s’élever doucement.
- Expirez d'abord l'air au niveau de l'abdomen sans aucune rétention.
- Puis, videz l'air du thorax (côtes flottantes).
- Et pour finir, videz l'air du thorax supérieur ou claviculaire.
 
La respiration profonde complète ne doit pas être forcée, ni provoquer de l’inconfort. Inhalez une quantité d’air normale par le nez. La respiration se fait uniquement par le nez, à l’expiration comme à l’inspiration. L’expiration doit être plus longue que l’inspiration, c’est-à-dire environ deux fois plus longtemps. La fonction de la narine gauche est de recevoir le courant magnétique ou négatif : lien avec le plexus solaire, relation avec le cœur. La fonction de la narine droite est de recevoir le courant électrique ou positif : lien avec le cerveau, relation avec l'intellect.

Faites cet exercice sans interrompre les différentes phases. Recommencez les mouvements d'inspiration et d'expiration plusieurs fois et le plus régulièrement possible. Il se peut qu’à vos premiers essais, vos mouvements respiratoires soient saccadés. Pratiquez-les en position allongée, que ce soit sur le sol ou dans votre lit, jusqu’à ce que votre phase d’apprentissage soit terminée. Par la suite, vous pourrez pratiquer la respiration profonde complète en position couchée, assise ou debout.  

Lorsque nous faisons des exercices de respiration en position couchée, nous allons chercher des forces telluriques; nous sommes en contact avec le monde physique. En position assise, c'est le système nerveux qui est ciblé et c'est le côté sympathique qui travaille (intellectuel); nous sommes en contact avec le monde spirituel. En position debout, nous travaillons au niveau du cerveau; nous sommes en contact avec le monde divin.

Fréquence
Faites dix respirations complètes plusieurs fois par jour. De fréquentes séances permettent de retirer les avantages de la respiration profonde complète.

Vous pouvez pratiquer cette respiration en étant immobile ou en mouvement, ainsi qu’en tout temps : à la maison, au travail, en voiture, dans les transports en commun, en marchant...

Bonne respiration!
 
 
Josée Bak



Aucun commentaire


Tous droits réservés - 2016 École Initiatique Honorabilis Terra
Retourner au contenu